Juris Kronbergs
  • Juris Kronbergs est né en 1946 à Stockholm de parents ayant fui la Lettonie en 1945. De double culture, voire de double identité, il se vit entre deux univers dont il se fait passeur par ses activités de traducteur, d’enseignant, de diplomate. En 1996 il perd l’usage d’un œil et fait paraître en édition bilingue (letton-suédois) son cycle poétique Loup Borgne, l’un de ses onze recueils de poèmes. Le cycle, bien que nourri des mythes nordiques, s’inscrit dans la modernité contemporaine. Il raconte un nommé Loup qui a perdu un œil lors d’une course avec la Mort, second personnage du cycle. Cette perte le plonge dans le chaos, l’exile de son univers, de son identité. Pourtant, il prend goût à la vie de cet Autre qu’il devient, dont il est le créateur.

Les titres de l'auteur