Les Rues bleues -
  • feuilleter
  • Roman
  • Littérature française
  • Date de parution : 16/01/2020
  • Format : 11,5 x 19,0 cm, 256 p., 16,00 EUR €
  • ISBN 978-2-283-03353-1
Les Rues bleues
Julien Thèves

1989. Un jeune homme fuit la province et sa famille pour vivre à Paris et devenir lui-même. Il découvre la solitude, les fêtes et la beauté de la ville fascinante. Avec les années, le monde, autour de lui, change.

 

Les Rues bleues ; ou l’histoire poétique d’une génération. Julien Thèves a reçu le prix Marguerite Duras pour son précédent roman.

ils en parlent…
  • « Trente ans passent comme un rêve. »

    Claire Devarrieux, Libération

     

    « Nulle forfanterie, ni charge caustique. Juste la peinture sans fard d’une volonté obstinée d’adoption. Si forte qu’on lui sacrifie tout. Éloge du sabotage personnel, amoureux, sexuel et social. »

    Philipe-Jean Catinchi, Le Monde des Livres

     

    « Le journal intime et nostalgique, de trois décennies qui ont passé comme un éclair, des années sida aux manifestations des « gilets jaunes », et un hommage émerveillé à Paris. »

    Véronique Cassarin-Grand, L’Obs

     

    « Cette chronique douce-amère sur le temps qui passe au fil de la Seine a séduit nos lectrices, à l’image d’Emilie Troussier : « Un beau récit sur Paris et un homme en devenir des années 90 à nos jours. Une prose poétique. » Même écho de Francine Rignault : « On se laisse emporter par le rythme et la poésie de l’écriture. » Conclusion de Janine Varey : « Un livre magnifique qu’on lit avec passion. »

    Anne Michelet, Version Femina

     

    « Une vision d’artiste qui renvoie vite aux textes incontournables des auteurs qui ont magnifié la capitale : Baudelaire, Balzac, Zola, Hugo viennent aussitôt à l’esprit. Avec finesse et justesse, Julien Thèves s’oriente parfois vers le poème en prose dans un œuvre référentielle où il mêle descriptions de quartiers emblématiques aux passages biographiques. »

    Franck Mannon, Le Matricule des Anges

     

    « Julien Thèves tricote un joli chant d’amour à Paris, la ville qui l’a « fait ». »

    Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

     

    « Un texte hommage à la ville de Paris et un récit introspectif autour de l’émancipation et l’accomplissement d’un homme. […] Une belle et touchante invitation à philosopher et se (re)trouver. »

    Lyse Menanteau, Librairie Le Matoulu (Melle), Page des Libraires

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres
À découvrir