J’enquête -
  • Roman
  • Littérature française
  • Date de parution : 07/03/2016
  • 6,99 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02745-5
J’enquête
Joël Egloff

« Si ce que je viens de lire est exact, ai-je alors demandé au sacristain, après m’être éclairci la voix, c’est donc vous, monsieur Beck, qui avez découvert le vol ? Il a froncé les sourcils. Le vol ?... a-t-il répété, déconcerté, en se tournant vers le prêtre, comme s’il avait besoin que celui-ci traduise mes paroles. Vous voulez dire « l’enlèvement », a fait le père Steiger en cherchant mon regard dans le rétroviseur. »

 

Une nuit d’hiver, enneigée et glaciale. Un village endormi. Un détective privé - le narrateur - arrive sur les lieux pour mener une bien étrange enquête. Ce détective est un timide qui n’aime pas déranger son prochain. Il n’a plus d’argent et n’a pas vraiment l’habitude de ce métier. Il ressemble plutôt à un homme qui serait aux abois...

 

J’enquête est le nouveau roman de Joël Egloff. Le lecteur retrouvera avec bonheur ses personnages décalés, sa poésie et son sens de l’absurde.

 

Les livres numériques des éditions Buchet/Chastel sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

ils en parlent…
  • « Le nouveau roman de Joël Egloff pervertit les lois du polar sans oublier de nous plier de rire. »

    Gérard Lefort. Les Inrockuptibles.

     

    « Burlesque et jubilatoire ! […] Discret et talentueux, éloigné des agitations littéraires mais proche d’un public rencontré pour le plaisir de la lecture, Joël Egloff a imposé tout naturellement son art de romancier. »

    Benoît Duteurtre. Le Figaro littéraire.

     

    « Un antipolar burlesque et irrésistible […] l’auteur s’affirme comme un maître de l’absurde. »

    R.L. Le Monde.

     

    « Jubilatoire. C’est l’enquête la plus désastreuse de l’histoire de la littérature. Il ne se passe rien, l’enquêteur glandouille, tout est raté. Sauf Ie roman, une parodie de polar hilarante. »

    Olivier Maulin. Valeurs actuelles.

     

    « Maître de l’absurde, génial lorsqu’il s’agit de rendre l’atmosphère sinistre d’une petite ville, Joël Egloff signe un antipolar aussi drôle qu’étrange : on s’y perd comme dans un rêve. »

    Nicolas Uncemuth. Le Figaro Magazine.

     

    « Avec un humour dévastateur teinté de noire ironie, Egloff surfe sur le vide de nos vies, en décrivant un monde flou traversé de fantômes. »

    Ph. C. Les Echos Week-end.

     

    « Comique de répétition, humour corrosif et cinglant, on retrouve avec plaisir les ingrédients propres au style de l’auteur. »

    Marie Lenoir, La Bulle-Médiathèque de Mazé. Page des Libraires.

     

    « Un roman original, décalé, mais rempli d’humour, avec quelques touches de poésie. »

    L’Est éclair.

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur