Écrit dans le noir -
  • Essai, analyse
  • Date de parution : 21/09/2017
  • Format : 14 x 20,5 cm, 14,99 EUR €
  • ISBN 978-2-283-03127-8
Écrit dans le noir
Essais sur la littérature
Michel Schneider

« ’Nous travaillons dans les ténèbres, nous faisons ce que nous pouvons, nous donnons ce que nous avons. Notre doute est notre passion, et notre passion est notre devoir. Le reste est la folie de l’art.’ C’est ce que Henry James fait dire à Dencombe, écrivain célèbre, dans la nouvelle Entre deux âges. Dans The Ghost Writer, roman de Philip Roth, cette phrase est épinglée au-dessus du bureau où écrit Lonoff, écrivain fantôme, l’un de ses doubles. Elle était aussi collée au-dessus du pupitre de Roth, le 5 septembre 2012, lorsqu’au cours d’un entretien il m’annonça qu’il n’écrirait plus jamais.

 

Cette devise de l’écrivain tel que je le vois ou que je me vois, quand il m’arrive de croire que je le suis, m’a poursuivi de livre en livre et d’auteur en auteur durant mes séjours chez Melville, Kafka, Musil, Flaubert, Baudelaire…

 

Dans ces essais sur la littérature, la psychanalyse s’est souvent invitée entre les lignes, mais non comme une série de clefs ouvrant les portes du mystère de la création. Ce n’est pas elle qui éclaire la littérature, mais l’inverse. »

Michel Schneider

 

Après Baudelaire, les années profondes (1994), Maman (1999), Morts imaginaires (2003), Lu et entendu (2013) et L’auteur, l’autre, Proust et son double (2014), Michel Schneider poursuit son voyage au bout de la nuit des écrivains. Il rassemble, écrits dans le noir, des essais littéraires dispersés et publiés en revues depuis trente ans.

 

Les livres numériques des éditions Buchet/Chastel sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

ils en parlent…
  • « Avec ce recueil d’essais sur la littérature, Michel Schneider fait rimer précision et sensibilité. Et signe avec Écrit dans le noir un livre éclairant. »

    Damien Aubel. Transfuge.

     

    « Treize études embrassant avec finesse les parcours de Nerval, Kafka, Canetti, Musil, Flaubert... L’écriture de Schneider se met à l’écoute des œuvres, les faisant dialoguer, nouant des associations inédites. »

    J.-D.W. Libération.

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur