Peau-en-poil -
  • feuilleter
  • Roman
  • Littérature française
  • Date de parution : 07/01/2016
  • Format : 11,5 x 19,0 cm, 208 p., 15,00 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02915-2
Peau-en-poil
Alain Galan

« Que devient la vie après la mort ? » Cette question, il se la posait déjà lorsque nous étions en seconde. C’est à ce moment-là que Lucas se mit à naturaliser les bêtes mortes qu’il trouvait le matin au bord des routes. Et, comme le lui avait appris le vieux coureur de bois, à laver, peau-en-poil, leurs dépouilles à la rivière.

Mais ensuite que s’est-il passé ? Quel troublant secret a-t-il découvert, à contre-courant, sur le tard de l’existence ? À mon tour, j’ai refait le chemin. J’ai mis, dans ses pas, mes pas. J’ai prêté l’oreille au silence des bêtes. Il m’a semblé alors que la lisière, entre le mort et le vif, devenait de plus en plus poreuse. Et que, Lucas et moi, nous n’étions peut-être plus tout à fait deux…

Taxidermie, peinture, chamanisme… Ce livre ressemble à un voyage pas très rassurant en vieille magie. Entre étangs de la Brenne et étangs de Sologne, le vrai et le faux se côtoient, le réel et son reflet, l’envers et l’endroit. Les mots y sont comme envoûtés  : brun de momie, savon arsenical, attrape-rêves… Et l’on se laisse prendre à cette incantation de la langue. La littérature serait-elle seule capable de « tromper la mort » ?

ils en parlent…
  • « Si dans ce roman à la belle tonalité élégiaque l’écriture d’Alain Galan montre la vaste étendue de ses ressources, elle sert également d’admirable façon la sensibilité et la subtilité de son rapport à l’autre. La littérature de l’intime trouve ici l’une de ses expressions les plus originales et les plus convaincantes. »

    Jean-Claude Lebrun. L’Humanité.

     

    « Nous voilà embarqués dans un étrange jeu de piste. Tout se recoupe, se croise, se défait. Se rattrape. Galan mène une enquête intime où se mêlent les rêves et les rencontres. Les livres d’autrefois. La nature buissonne, craque, se révèle. Histoire d’eau, de reflets entre les étangs du Limousin et ceux de la Brenne. Avancée au couvert des arbres, franchissement des lisières. »

    Xavier Houssin. Le Monde des livres.

     

    « Un texte à la fois physique et précieux. […] Alain Galan continue d’écrire « à l’ancienne », en bon artisan, peignant et repeignant sa phrase, attentif au vocabulaire, à son exactitude, à sa variété, et bien sûr à sa poésie. »

    Bernard Quiriny. Le Magazine littéraire.

     

    « Au bonheur d’écrire éprouvé par Galan s’ensuit toujours, pour nous, le bonheur de le lire. Jamais nous n’avions autant ressenti la complice proximité qui unit notre lecture à sa manière de transmettre ses émotions. »

    A-M.M. La Marseillaise.

     

    « Aux amateurs de nostalgie, douce et caressante et non pas triste et plombante, ce livre est pour vous ! Dans Peau-en-Poil, Alain Galan nous redonne à sentir les saisons qui passent, l’amitié qui reste, les lieux qui nous habitent autant qu’on y loge. »

    Blandine Hutin-Mercier. La Montagne.

À propos de l'auteur
Du même auteur