Voyageuses -
  • Littérature française
  • Date de parution : 05/10/2006
  • Format : 14 x 20,5 cm, 320 p., 16,25 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02239-9
Voyageuses
Paul Bourget

« C’est là réellement une suite de portraits de passantes, esquissés dans le rapide éclair de la plus fugitive impression. Une seule fois nos chemins se sont croisés pour ne plus se toucher ici-bas. De presque toutes, j’ignore où elles vivent, et si elles vivent. Elles ne me réapparaissent, quand j’y songe, que dans le cadre momentané où je les ai connues : un pont de bateau […], la nef d’une vieille basilique italienne, la terrasse d’un palais étranger, une rue d’une ville où ni elles ni moi ne sommes revenus… […] Voyageuses, connues juste assez pour les plaindre de leur mélancolie, pour être heureux de leur bonheur, et pas assez pour souffrir de les avoir vues disparaître à jamais… »
L’œuvre de Paul Bourget (1852-1935) est immense. Plus de quatre-vingt-dix titres : romans, nouvelles, théâtre, poésie, essais, voyages, discours. La littérature l’emporte au-delà de ses choix politiques très conservateurs. Bourget a comme amis Zola, Maupassant, Henry James ou Edith Wharton. Il est aussi ce critique auquel on doit d’avoir redécouvert Stendhal et d’avoir rendu justice à Jules Vallès. Si la plupart de ses romans ont aujourd’hui davantage un intérêt « socio-historique », son sens du drame se retrouve intact dans ses nouvelles. Bourget excelle aussi les récits de voyages : depuis l’âge de 22 ans, il n’a cessé d’aller de pays en pays. C’est pourquoi Voyageuses était vraiment à rééditer.

À propos de l'auteur
Du même auteur
Plus de titres